« GRAFFITI EN MAILLE » / Un projet de laine hors du commun

La Galerie ER vous propose cette année une nouvelle expérience artistique estivale à Saint-Savin, où la laine est à l’honneur du 27 juin au 23 août 2014 !

bannière blog rencontre avec Danièle

« Exposition EN MAILLE » se déroule jusqu’au 23 août à la galerie ER. L’occasion de découvrir les actions de tricotage de l’artiste Caroline Vaillant, invitée par la galerie et bientôt en résidence d’artiste à Saint-Savin (du 4 au 12 août), ainsi qu’une œuvre des trois artistes retenus par notre comité de sélection : Floriane Musseau, Gastineau Massamba et Françoise Giannesini. Des créations d’artistes « textile contemporain » sont également visibles dans certains commerces, ainsi qu’une œuvre à l’abbaye, la mairie et l’office de tourisme. La présentation des artistes et l’inauguration de l’œuvre en tricot aura lieu le 22 août à partir de 18h30.

En parallèle, l’atelier « GRAFFITI en maille », animé par Danièle, vous invite du 17 juillet au 22 août à réaliser une œuvre en tricot, sur la place de Saint-Savin.

22 juillet photo 2

RENCONTRE AVEC DANIELE CASTEL-TAILLEBOURG  

Danièle portrait

Danièle fait partie de l’association « Les Amis de la Galerie ER ». Elle a proposé ce projet de tricot urbain en 2013 et la Galerie ER a été très enthousiaste, à l’idée de monter ce projet avec Danièle à Saint-Savin.

Pourquoi avoir choisi d’animer un atelier de tricot à Saint-Savin ?

Danièle C-T : L’art contemporain, pour moi, c’est la curiosité de l’enfance, se questionner, ressentir des émotions agréables ou désagréables et interroger le processus créatif. Lorsque j’ai découvert qu’une galerie d’art contemporain s’ouvrait à Saint-Savin, je ne pouvais qu’avoir envie d’apporter ma pierre à l’édifice et de proposer à mon modeste niveau une petite contribution. J’ai déjà animé un atelier de tricot urbain sur Avignon, il y a 3 ans.

Qu’a-t-il de particulier, cet atelier « Graffiti en maille » ?

Danièle C-T :  Il s’agit de faire du tricot urbain dans un village. Les participants sont dans l’excellence et réalisent quotidiennement ou quasi des tricots compliqués. Là, ils ont choisi de tricoter et de s’investir dans un projet décalé. Cet atelier fédère des enfants, ados, aînés… Nous sommes une 15ène de personnes en moyenne à chaque rencontre, pas d’obligation. On rit, on tricote, on parle d’anecdotes sur le tricot, de patrimoine du lieu, à l’occasion, mais pas de tricot-ragot !

Quel est votre objectif dans cet atelier ?

Danièle C-T : Mon objectif principal est de contribuer à tisser du lien. Le tricot fait partie de notre patrimoine, il faut le transmettre aux jeunes, et quoi de plus amusant que de tricoter pour habiller les arbres de notre village. C’est à noter également que des études scientifiques ont démontré que tricoter permet d’être beaucoup plus disponible intellectuellement et certaines pédagogies novatrices l’utilisent en parallèle de l’apprentissage des langues (école Steiner ou Montessori).

Comme nous a dit une nouvelle habitante de Lathus (village proche de Saint-Savin) : « J’ai vu cela à Central Park ! » – Nous disons et après New York, Saint-Savin ! (why not ?)

SOIREE DE CLÔTURE : Vendredi 22 août – 18h30

Sur la place de Saint-Savin

Publicités
Cet article, publié dans Atelier de tricot urbain, Expositions, Projet artistique, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s