Une rencontre visuelle insolite avec l’œuvre de George Ettl

A l’occasion de l’exposition « L’abbaye et moi », qui se déroule actuellement dans le réfectoire de l’abbaye de Saint-Savin-sur-Gartempe jusqu’au 29 septembre 2013, le public redécouvre d’une manière originale, l’œuvre murale de l’artiste allemand George Ettl.

Etude pour le combat des roisEtude pour « Le combat des rois » de George Ettl

En 2000, l’artiste de renommée internationale G.Ettl réalise une œuvre murale éphémère au crayon sur toute la longueur de la salle du réfectoire de l’abbaye de Saint-Savin, en résonance avec la fresque « Le combat des rois » (XIe siècle – initialement située sur la voûte de la nef de l’église abbatiale), déposée pour sa restauration dans cette même salle.

D’un œil ironique, l’artiste retranscrit un épisode de la vie d’Abraham combattant 4 rois (combat d’un berger contre les puissants).

« Dans la retombée des voûtes, 2 rois s’interpellent et se narguent sur les conseils d’un « semeur de zizanie ». A leurs pieds, les fantassins, serviables et corvéables, annoncent le drame à grand renfort de trompettes. Ce qui ne semble être au départ qu’une chiquenaude se termine en une bataille sanglante. Les soldats s’entretuent sans merci cependant que les 2 rois, confortablement assis dans leur fauteuil, conservent jusqu’à la fin leur sourire. »

Jeux de superpositions et rencontres hasardeuses

Lorsqu’on rentre dans le réfectoire de l’abbaye pour visiter l’exposition actuelle, on ne distingue pas (ou peu) en premier lieu, l’ampleur du dessin au crayon (parfois effacé) de l’artiste allemand sur le mur principal.

Photo Sophie 7Photo de l’exposition « L’abbaye et moi »  organisée à l’occasion des 30 ans de l’inscription de l’abbatiale sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO

Mais si l’on s’approche d’un peu plus près, les lignes du dessin apparaissent plus nettement sur le mur autour des tableaux accrochés, se prolongeant jusqu’au plafond. La superposition des œuvres (des artistes de la galerie ER et de G.Ettl) provoque des jeux visuels singuliers, incitant le public à découvrir l’ensemble différemment.

20130820_113837Les lignes du dessin « Bug report » de Keita Mori donnent l’effet de sortir du cadre et de se prolonger sur le mur (associé au dessin de Ettl)

20130820_114009 Des pieds de soldats dessinés par Ettl sur le mur apparaissent sous « Le cortège » de Sophie Sigorel

20130820_114102Le tableau « Je te dis, tu m’écris » de Charlotte Combe est également confronté aux soldats du combat des rois de Ettl

20130820_114128Les fantassins dessinés sur le mur jouent de la trompette au dessus de « Ménie » de Juliette Clovis

20130820_114925

Autres figures dessinées sur le mur, jouant de la trompette au-dessus de la toile « Automorphie (armes) » de Xavier Jallais


20130820_114452Les enfants des courses en sac de Thierry Carrier (représentés en buste) retrouvent symboliquement leurs jambes dessinées sur le mur

***

13 ans après sa réalisation, l’œuvre murale de Ettl, qui devait être à l’époque effacée après son exposition, est finalement toujours visible sur les murs du réfectoire de l’abbaye.

Depuis ce temps, aucune exposition d’art contemporain n’avait eu lieu dans cette salle, jusqu’à ce que la galerie ER investisse cet espace pour présenter le travail de ses artistes émergents contemporains, à travers l’exposition « L’abbaye et moi ».

Nous espérons que ce nouvel élan donnera lieu prochainement à de futures expositions d’art contemporain dans cette salle de l’abbaye, qui s’y prête merveilleusement bien.

***

photos blog Ettl

                                Photo du vernissage de l’exposition « L’abbaye et moi »                                 (fresque du « Combat des rois » (XIe siècle) sur le mur du fond)

Les expositions « L’abbaye et moi » (abbaye de Saint-Savin) et « L’exposition collective » (galerie ER) sont visibles jusqu’au 29 septembre 2013.

Lire le communiqué de presse

Lire le Blogpost du vernissage de l’exposition

Artistes représentés :

Charlotte Combe – Cynthia Chazal – Juliette Clovis – Keita Mori – Marie-Laure Morin – Sophie Sigorel – Thierry Carrier – Xavier Jallais

Lien vers le site internet de la galerie ER : www.emmanuellerousse.com

Publicités
Cet article, publié dans Expositions, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s