INTERVIEW – Emmanuelle Rousse, galeriste

Emmanuelle, parlez-nous de votre parcours, et de vos motivations pour ouvrir cette galerie d’art contemporain.

Avant de devenir galeriste, j’ai multiplié les expériences artistiques. Tout d’abord, j’ai étudié l’infographie, la peinture, l’ethnologie et la photographie à l’Université Michel de Montaigne de Bordeaux, et j’ai obtenu ma maîtrise en Arts Plastiques en 1999. Cette formation initiale a constitué pour moi une véritable ouverture au monde culturel, elle m’a permis de m’ouvrir à toutes les possibilités artistiques.

J’ai ensuite pratiqué le montage vidéo, puis la scénographie, avant de devenir graphiste et enseignante en arts visuels en région parisienne pendant une dizaine d’années. Cette période a été fondamentale. Tout d’abord parce qu’elle m’a permis d’aiguiser mes références artistiques et mes thématiques de prédilection. Ensuite parce que j’ai pu partager ces sujets, en les faisant découvrir à un public d’enfants. J’ai ainsi apporté un axe pédagogique essentiel à mon parcours. J’aime transmettre, et par-dessus tout, j’aime prouver aux enfants qu’ils ont tous un don. Les enfants sont souvent surpris de la qualité de leur travail : ils réalisent qu’ils sont capables de créer des œuvres magnifiques et cela leur donne confiance en eux, et les porte vers la réussite scolaire.

En 2009, je suis partie à New York en quête de découvertes. Depuis toujours j’aime apprendre, observer les nouveautés artistiques, et communiquer avec des artistes de tous horizons. Je voulais m’immerger dans la culture new-yorkaise, m’imprégner de ses nouveautés, de son dynamisme et de son ambiance. New York est incontournable, ses artistes sont incroyablement ouverts, ils savent prendre des risques et aller vers l’inconnu. Ce séjour a été une expérience fondamentale dans mon parcours artistique.

Je me suis ensuite installée à San Francisco pour assister la galeriste Joan Mc Loughlin. Joan est une femme avec une énergie incroyable, et sa vision de l’art me parle beaucoup. Elle veut rendre sa galerie accessible à un public éclectique, et lui donner une vraie conscience sociale. Elle met ainsi en valeur à la fois des artistes contemporains européens établis, et des artistes locaux émergents. Notre collaboration a été très enrichissante.

Dès mon retour en France en 2011, j’ai créé et renforcé des liens avec un certain nombre d’artistes et j’ai commencé à organiser des expositions. Puis je suis partie quelques mois travailler à Londres. Cette ville représente à mes yeux un tournant dans le monde artistique, un peu comme Berlin en ce sens, qui bouillonne de créativité et qui m’intéresse aussi beaucoup. C’est à Londres que j’ai eu le déclic pour ouvrir ma propre galerie. Je voulais apporter en France cette fraîcheur artistique, tout en la combinant avec mon expérience de vie et mes thèmes de prédilection, notamment l’identité et le lien.

Deux belles rencontres ont concrétisé la création du projet. David Brochoire, consultant en technologies de l’information, et Lydie Francart, professionnelle du marketing international et des médias Internet, ont évolué dans des milieux professionnels plus techniques, mais ils ont tous les deux un véritable intérêt pour le monde de l’art. Mon projet les a séduits et nous avons décidé de mettre nos compétences en commun, pour créer et faire grandir la galerie.

Il y a beaucoup de galeries aujourd’hui en France et ailleurs. Que souhaitez-vous apporter de différent ?

C’est vrai qu’il existe aujourd’hui un grand nombre de galeries d’art contemporain de grande qualité qui répondent aux demandes de collectionneurs. Mais le secteur est toujours relativement intimidant pour un public moins averti. J’aimerais rendre l’art plus accessible.

Tout d’abord à travers des outils pédagogiques et une médiation plus forte entre l’œuvre et son public, par exemple en accueillant régulièrement des scolaires et en développant des partenariats avec des collectivités et des entreprises.

Nous avons ensuite pour objectif de développer une dynamique artistique à Saint-Savin et sa région, à travers un espace convivial, ludique et innovant dédié à la création contemporaine.

Nous souhaitons aussi faciliter la rencontre, l’échange et le dialogue avec les amateurs d’art et les collectionneurs, par un système d’expositions itinérantes dans toute la France et à l’étranger.

Enfin, la galerie donne accès à une sélection d’œuvres originales et uniques à des prix abordables.

Pourquoi avoir choisi ces artistes en particulier ?

J’ai choisi de représenter un nombre limité d’artistes – une dizaine aujourd’hui, pour la plupart émergents – afin de bien les suivre et de les faire connaître.

Sous différentes formes d’expressions artistiques (peinture, dessin, photographie, collage, gravure, sculpture, vidéo, installations, etc.), les artistes de la galerie se réunissent autour de la figure humaine et s’interrogent sur l’identité individuelle ou collective dans notre société contemporaine.

Des portraits ou des fragments de corps prennent forme à travers des techniques atypiques et originales telles que le vinyle collé sur plexiglas, le ruban adhésif, ou encore la peinture brodée. Les peintres, quant à eux, jouent des contrastes entre figuration et abstraction, couleurs intenses et noir et blanc, humour et provocation.

Je suis heureuse d’avoir pu réunir ce groupe dont les œuvres se répondent les unes aux autres, et font échos à nos propres émotions.

Publicités
Cet article, publié dans galerie, Interview, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s